adresse:


Dr Fady RACHID
7, Place de la Fusterie
1204 Genève
Tél: + 41 22 346 59 18
Fax: +41 22  346 36 02
fady.rachid@gmail.com




















































































































































Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON


Mise à jour: Nov. 19, 2017

1. Introduction

2. Pour quels troubles la TMS est-elle efficace?

3. Quels sont les avantages de la TMS?

4. Quelles sont les indications à la TMS?

5. Quelles sont les contre-indications à la TMS?




1. introduction

Introduite en 1985, la Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS) est une technique non-invasive et indolore qui, au moyen d’un champ électro-magnétique pulsé, stimule focalement des zones spécifiques du cerveau dans le but d’en investiguer ou de moduler leurs fonctions. 

La TMS est utilisée de plus en plus à des fins thérapeutiques du fait qu’elle module l’activité des réseaux neuronaux impliqués dans l'étiologie de troubles neuropsychiatriques et neurologiques. Par exemple, plusieurs études ont montré que la physiopathologie de la dépression est liée en partie à une hypo-activité au niveau du cortex préfrontal gauche et que la “normalisation” du fonctionnement et de l'activité de cette zone avec la TMS peut améliorer les symptômes dépressifs.

La TMS consiste en de très brèves impulsions électriques déchargées au sein d’une bobine de stimulation placée tangentiellement sur la tête, au contact du cuir chevelu. Les impulsions électriques génèrent ensuite un champ magnétique qui, à son tour, ré-induit un courant électrique dans les cellules nerveuses de la surface du cerveau.

tms magproLorsque les impulsions sont délivrées de manière répétée pendant une durée de temps définie, la TMS est alors appelée rTMS ou stimulation magnétique transcrânienne répétée. Appliquée à une fréquence inférieure ou égale à 1 Hz, c’est-à-dire une stimulation par seconde, la rTMS a un effet inhibiteur sur la zone stimulée, alors qu’à une fréquence supérieure ou égale à 5 Hz, elle a un effet activateur sur la zone stimulée.

Depuis une vingtaine d’années, la sûreté et l'efficacité de la rTMS à haute et à basse fréquences ont été démontrées dans le traitement de la dépression et d'autres troubles neuropsychiatriques et neurologiques comme les hallucinations auditives chez des personnes souffrant de schizophrénie, plus récemment, l'état de stress post traumatique, la dépendance aux substances, la dépersonalisation et les acouphènes. A ce jour, plusieurs milliers de patients ont effectué des traitements par rTMS.


2. pour quels troubles la TMS est-ELLE efficace?

La rTMS s’est avérée efficace dans le traitement de patients souffrant de dépression majeure, de trouble bipolaire en phase dépressive, de schizophrénie avec hallucinations auditives, d'état de stress post-traumatique, de dépendance aux substances (particulièrement dépendaces à la cocaine) de dépersonalisation, trouble obsessionnel compulsif  et des acouphènes.
De nombreuses études récentes ont plus particulièrement montré une efficacité thérapeutique de la rTMS dans le traitement de la dépression résistante, c’est-à-dire, la dépression qui ne répond pas aux approches thérapeutiques conventionnelles (médicaments, psychothérapies). Il peut aussi être un traitement alternatif pour les personnes qui ne peuvent pas tolérer les effets secondaires des médicaments antidépresseurs.

      • Dans le cas de la dépression résistante, la majorité de ces études a montré un taux de réponse d'au moins 50 % après un minimum de 21 jours de traitement.
En effet, Carpenter et collègues (Carpenter et al. 2012, cf. Bibliographie) qui ont traité 307 patients avec la rTMS a haute fréquence, ont montré une améliorations significative de la sévérité de la dépression en fin de traitement (six semaines), avec un taux de réponse de 58% et de rémission de 37,1%.

En outre, dans une étude de rétrospective naturalistique, 30 séances de rTMS à haute fréquence ont été administrées à 85 patients déprimés sous traitements médicaments antidépresseurs (Connolly et al. 2012, cf Bibliographie). Le taux de réponse et de rémission étaient de 50,6% et 24,7% a six semaines, respectivement.

Ces taux de réponse et de rémission démontrés dans ces deux études naturalistiques étaient comparables auxx résultats d'efficacité observés dans deux études multicentriques contrôlées (O'Reardon et al. 2007; George et al. 2010, cf. Bibliographie).

Dans notre cabinet, les taux de réponse et de rémission à ce jour ont été de 54,5% et de 45,5% respectivementchez des patients déprimés unipolaire et bipolaire traités pendant quatre à huit semaines. (cf. Publications).
 
      • Dans le cas des hallucinations auditives (“voix”), la majorité des études a montré une réduction d’au moins 50% de ces symptômes dans au moins 50% des cas (cf. Publications et Bibliographie).

Depuis 2002, la rTMS est approuvée au Canada et en Israël comme traitement de la dépression chez des patients qui n’ont pas répondu à la pharmacothérapie et/ou à la psychothérapie et qui pourraient normalement être candidats à la sismothérapie (ECT). En octobre 2008, la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis a approuvé la rTMS pour le traitement de la dépression majeure résistante à au moins un médicament antidépresseur.


3. quels sont les avantages de la TMS?

  • L’avantage principal de la rTMS est l’absence d’effets secondaires notables (prise de poids, complications cardio-vasculaires, perturbations de l’activité sexuelle, nausées, troubles de la mémoire…) occasionnés par d’autres thérapies.
  • Procédure indolore et non invasive.
  • Ne requiert aucune anesthésie.
  • Présente peu d'effets adverses ou indésirables.
  • Permet une apparition rapide des effets thérapeutiques (généralement en l’espace de deux à trois semaines).
  • Peut s’effectuer dans un cadre ambulatoire.




4. quelles sont les indications À la TMS?

Dans notre cabinet privé, nous vous proposons la rTMS pour les indications suivantes :
    • Dépression résistante aux traitements prescrits à ce jour.
En off-Label:
    • Hallucinations auditives résistantes aux traitements prescrits à ce jour.
    •  Dépersonalisation
    • Etat de stress post traumatique (PTSD)
    • Dépendance aux substances (ex. cocaine)
    • Trouble obsessionnel-compulsif (TOC)
    • Acouphènes

Plus spécifiquement :
    • Votre psychiatre ou votre médecin traitant vous a posé un diagnostic de dépression majeure ou de dépression bipolaire.
    • Vous présentez actuellement des symptômes dépressifs que votre médecin juge être sévères.
    • Vous n’avez pas toléré ou n’avez pas répondu à au moins un traitement antidépresseur que vous avez pris régulièrement pendant une durée d’au moins 2 mois.
    • Votre psychiatre ou votre médecin traitant vous a posé un diagnostic de trouble psychotique (schizophrénie, trouble schizo-affectif ou autres troubles psychotiques) et vous présentez des hallucinations auditives.
    • Les hallucinations auditives que vous présentez sont sévères et n’ont pas répondu à au moins un traitement antipsychotique que vous avez pris régulièrement pendant une durée d’au moins 2 mois.




5. quelles sont les contre-indications À la TMS?

La rTMS n’est pas indiquée dans votre cas si vous présentez une ou plusieurs des contre-indications ou des critères d’exclusion suivants :

  • Présence de matériel prothétique ou de corps étrangers ferro-magnétiques dans la tête.
  • Présence d’implants cochléaires ou de matériel prothétique oculaire.
  • Appareils électroniques implantés dans le coeur ("pacemakers").
  • Antécédents d’interventions neurochirurgicales.
  • Maladies neurologiques susceptibles d’affecter les structures du cerveau ainsi que les capacités cognitives (par ex., tumeurs intra-crâniennes, sclérose en plaque, antécédents d’accidents vasculo-cérébraux, traumatismes crânio-cérébraux).
  • Antécédents personnels et/ou familiaux de crises convulsives ou d’épilepsie.
  • Maladies cardio-vasculaires graves.
  • Sous traitement de clozapine, bupropion, méthadone et/ou théophyline (liste non exhaustive).
  • Grossesse ou allaitement en cours.
  • Age inférieur à 18 ans.
  • Sous mesure tutélaire et/ou incapacité de discernement.









flowers